Fossé






Lors de sa construction, le fort est entouré d’un fossé de 9m de large destiné à le protéger des tirs ennemis à l’instar de nombreuses forteresses militaires.

D’abord vide, ce fossé a, par la suite, abrité à l’époque de la Maison centrale une boulangerie, des écuries, des caves, des hangars…

Les photos prises par Henri Manuel en 1932 montrent que le fossé a probablement accueilli un jardin.

Un terrain de sport y a même été aménagé dans les années 1980 devant la place d’armes ouest.

Avec l’ouverture du site universitaire, le fossé est végétalisé et accueille même depuis 2014 un jardin partagé co-géré par de l’université de Nîmes, la ville de Nîmes et le centre social Émile Jourdan situé au pied du bastion sud-ouest.